05/11/2008

éléphant+extrait de livre


elephant_drinking


Demian est un jeune garçon qui consulte son psy régulièrement et lui fait part de ses interrogations, de ses doutes, de ses peurs. En écho à chaque problème son psy lui raconte une histoire.

Quand j'étais petit, j'adorais le cirque, et ce que j'aimais par-dessus tout, au cirque, c'étaient les animaux. L'éléphant en particulier me fascinait ; comme je l'appris par la suite, c'était l'animal préféré de tous les enfants. Pendant son numéro, l'énorme bête exhibait un poids, une taille et une force extraordinaires… Mais tout de suite après et jusqu'à la représentation suivante, l'éléphant restait toujours attaché à un petit pieu fiché en terre, par une chaîne qui retenait une de ses pattes prisonnière.
Mais ce pieu n'était qu'un minuscule morceau de bois à peine enfoncé de quelques centimètres dans le sol. Et bien que la chaîne fût épaisse et résistante, il me semblait évident qu'un animal capable de déraciner un arbre devrait facilement pouvoir se libérer et s'en aller.
Le mystère reste entier à mes yeux.
Alors, qu'est ce qui le retient ?
Pourquoi ne s'échappe t-il pas ?
A cinq ou 6 ans, j'avais encore une confiance absolue dans la science des adultes. J'interrogeai donc un maître, un père ou un oncle sur le mystère du pachyderme. L'un d'eux m'expliqua que l'éléphant ne s'échappait pas parce qu'il était dressé. Je posais alors la question qui tombe sous le sens :
“S'il est dressé, pourquoi l'enchaîne-t-on ?
Je ne me rappelle pas qu'on m'ait fait une réponse cohérente. le temps passant, j'oubliai le mystère de l'éléphant et de son pieu, ne m'en souvenant que lorsque je rencontrais d'autres personnes qui un jour, elles aussi, s'étaient posé la même question.
Il y a quelques années, j'eus la chance de tomber sur quelqu'un d'assez savant pour connaître la réponse :

L'éléphant du cirque ne se détache pas parce que, dès tout petit, il a été attaché à un pieu semblable.

Je fermai les yeux et j'imaginai l'éléphant nouveau-né sans défense, attaché à ce piquet. je suis sûr qu'à ce moment l'éléphanteau a poussé, tiré et transpiré pour essayer de se libérer, mais que, le piquet étant trop solide pour lui, il n'y est pas arrivé malgré tous ces efforts.
Je l'imaginai qui s'endormait épuisé et, le lendemain, essayait à nouveau, et le surlendemain… et les jours suivants… Jusqu'à ce qu'un jour, un jour terrible pour son histoire, l'animal finisse par accepter son impuissance et se résigner à son sort.
Cet énorme et puissant pachyderme que nous voyons au cirque ne s'échappe pas, le pauvre, parce qu'il croit en être incapable.
Il garde le souvenir gravé de l'impuissance qui fut la sienne après sa naissance.
Et le pire, c'est que jamais il n'a tenté d'éprouver à nouveau sa force.
“C'est ainsi Demian ! Nous sommes tous un peu comme l'éléphant du cirque : nous allons de par le monde attachés à des centaines de pieux qui nous retirent une partie de notre liberté.
“Nous vivons avec l'idée que “nous ne pouvons pas” faire des tas de choses, pour la simple et bonne raison qu'une fois, il y a bien longtemps, quand nous étions petits, nous avons essayé et n'avons pas réussi.

Tiré de “Les chemins de la vie” de Jorge Bucay

06:30 Écrit par Pascal dans Nature | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : histoire, animaux, elephant, extrait |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Pascal superbe histoire et très émouvante...
Nous sommes tous un peu les"pions" sur l'échiquier de la vie (surtout par les gros qui nous gouvernent et nous enlèvent souvent tout droit à la parole )
Maintenant qui sait un jour le monde changera peut être ..
gros bisous pascal ainsi qu'à mes piou piou et à lolo

Écrit par : Anne | 05/11/2008

Bonjour mon ami Pascal Bonjour mon ami Pascal
Bonjour mon ami Pascal j’espère que tu vas bien ?
Je te souhaite un mercredi merveilleux que cette journée t’apporte au fil de ces heures bonheurs douceurs, santé, et joies et je t’envoie toute mes meilleurs salutations pour ce jour
Maurice

Écrit par : Maurice | 05/11/2008

trop belle cette histoire, et tellement vrai, nous sommes tous influencé par notre enfance,parfois par notre éducation. Chaque acte que nous commentons dans notre vie est commis inconsciement ou non, avec les vécus du passé (qu'il soit négatif ou positif). Bizz Marie

Écrit par : cheera | 05/11/2008

très belle histoire Bonjour Pasal c'est la triste vérité l'homme fut conditionner depuis des millier d'années à faire ce que nous lui demandions alors maintenant quand quelqu'un se rebiffe cela n va plus du tout. Mais que faire d'autres à part écouter les Bêtises des plus haut personnages. gros bisous ainsi qu'à ta petite famille. Chana.

Écrit par : chana | 05/11/2008

Superbe histoire Dans le monde combien d'humains vivent aussi de cette façon ?
Pas la forme ce matin passé la nuit devant le petit écran pour assister à la Grande victoire de Barack Obama
Bisous à toute la famille
Papy

Écrit par : Freddy | 05/11/2008

une belle histoire très émouvante.
belle journée

Écrit par : NaTuRe'Elle | 05/11/2008

Tu me fais pleurer l'éléphant étant pour moi mon animal préféré
mon totem je n'avais jamais lu cette histoire
mais je peux te dire que j'ai déserté les cirques
depuis tant d'années rien qu'à voir les éléphants
justement apprivoisés par des gens qui disent
aimer les animaux... pauvres éléphants qui
aimeraient être dans leur savane en liberté...
Je viens te dire aussi que le paquet est enfin
parti hier donc demain tu dois le recevoir...
je te demande une seule chose c'est de ne jamais
le dire à Daniel car il serait très faché sur moi
pas pour le geste mais par ce que j'en avais
commandé de trop alors pour ne plus en parler... bisous

Écrit par : Tchânou | 05/11/2008

MON AMI PASCAL bonjour me voila de bon matin avec un mouchoir a la main pour essuyer mes larmes mais ce texte est tellement beau et vrai
un jour peut être le vie changera ..........bon je n'y crois pas vraiment mais au moins pour nos petits enfants
gros gros bisous PASCAL a vous quatre et au beau STANLEY
DANY

Écrit par : DANY | 06/11/2008

Encore une belle histoire remplie d'émotion et qui en sucite pas mal aussi. Une nouvelle fois ,tu provoques chez nous une remise en question de nos vies et nos façons de faire. Comme disait feu mon papa : "nous sommes libres de faire ce qu'on nous dit de faire..."à à méditer aussi. Bizz et bone journée

Écrit par : Ma passion jours après jours... | 06/11/2008

Très belle histoire.
Amitiés,Pierre.

Écrit par : Pierre | 06/11/2008

Que du bonheur! Merci pour votre passage chez moi et votre commentaire.
C'est un véritable hymne à la vie et au bonheur que vous nous proposez.
J'aime beaucoup les textes qui figurent sur votre blog. Il faudra que je revienne lire un peu plus longuement puisque ce n'est que du bonheur.

Écrit par : Philippe D | 11/11/2008

Les commentaires sont fermés.