07/01/2009

merle


merle

Qui ne connaît pas le Merle noir ? L'évolution des moeurs, strictement forestières au siècle dernier, en fait aujourd'hui une espèce très commune dans les villes et villages. Elle a su exploiter la modification du milieu en occupant les jardins et espaces verts. Très abondant partout en Hesbaye, le Merle noir peut se contenter, pour nicher, d'un seul buisson dans la campagne.

Le Merle des villes est assez hardi quand il s'agit de rechercher sa nourriture sous les pas du jardinier ou de bâtir son nid sur la fourche d'un rosier à deux pas de la porte d'entrée d'une maison. Il sait aussi trouver, des endroits de nidification tout à fait originaux : il a été trouvé un nid dans le sas de sortie piétonnier d'un parking souterrain, à environ 50 mètres de l'entrée la plus proche. La semi-obscurité, l'accès au nid par une rampe en colimaçon le week-end n'ont pas attelé ce couple de merles dans son entreprise de nidification.

Son cousin des campagnes est toujours plus méfiant, alarmant dès qu'une occasion se présente, ne s'attardant autour des maisons qu'en hiver pour glaner quelque nourriture facile à chaparder. On trouvera son nid de brindilles d'herbe, de mousse et de terre, dans un fourré ou un lierre courant sur un tronc.

En hiver, des rassemblements de Merles sont assez fréquents en ville et dans les villages. Des migrateurs venus du Nord sont venus se joindre aux oiseaux indigènes. Ces migrateurs se déplacent surtout de nuit et l'on peut souvent entendre leurs cris, très proches cependant de celui de la Grive mauvis.

La détermination des sexes est assez aisée chez les adultes, le mâle ayant un plumage entièrement noir avec un bec jaune-orangé, la femelle étant brune. Les individus noirs avec un bec sombre sont de jeunes mâles de la première année. Les jeunes avant la première mue d'automne se reconnaissent à leur plumage brun fortement tacheté.

Les poussins naissent dès la mi-avril et précèdent leurs frères et soeurs d'une seconde nichée, début juin. Les cas d'albinisme total ou partiel ne sont pas rares, surtout dans les villes et leurs banlieues. Attention de ne pas le confondre avec son cousin, rare en Hesbaye, le Merle à plastron, qui, lui, a en permanence une tache plus ou moins blanche en forme

 

Copie de DSC09665

 


 

08:41 Écrit par Pascal dans Nature | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : brigitte, merle |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Pascal et bien je suis ravie de retrouver un nouveau poste, il était temps!!
de plus super enrichissant en tout cas j'adore découvrir tout ce que tu nous apprend à propos des oiseaux
tout gros bisous ainsi qu'à la petite famille adorée

Écrit par : Anne | 07/01/2009

MERCI MON BON PASCAL tu sais que je suis très heureuse quand tu me laisses un message
les oiseaux dans mon jardin sont très heureux aussi car je donne a manger et quand il fait très froid j'ai la chance de voir un beau merle et bien sur tous les jours mon beau rouge gorge
je souhaite un très bon anniversaire a BRIGITTE même si je n'ai pas l'occasion de la connaitre
gros bisous a vous quatre sans oublier STANLEY
MERCI DANY

Écrit par : naturemême | 07/01/2009

bonjour Passe une belle journée,
ici,c'est la neige et il fait froid brrrrr
-15 la nuit et ce matin,-8
Le mieux est de rester au coin de son feu avec un bon bouquin et un chocolat chaud loll
Bisous

Écrit par : marie-claire | 07/01/2009

Contente de te revoir je me tracassais malgré tout de ne plus avoir de tes nouvelles , je supposes donc que tu as bien reçu mon SMS . N'osant pas te téléphoner sachant que ton travail est fait sur différent horaire , toujours peur de déranger pendant ta période de repos .Merci de m'avoir laissé un ptit message sur mon blog . bisous à toi ...A Laurence et aux enfants

Écrit par : christiane | 07/01/2009

Je te reconnait bien la (mdr) Les "hommes" savent pourquoi ?

A bientôt j'espère en "live"

Écrit par : :{ Rony | 07/01/2009

Bonjour, le merle du jardin dîne des croquettes du chat
toujours le meilleur pour 200ç
Bises

Écrit par : Nanny | 07/01/2009

Bonjour Pascal, Un régal de découvrir tous ces oiseaux sous ta plume d'expert es-piaf!!! Super intéressant car je connais tous ces oiseaux mais un peu moins leurs moeurs. Belle journée au chaud!!!

Écrit par : tede | 07/01/2009

Très beau portrait du merle.
Amitiés,Pierre.

Écrit par : Pierre | 07/01/2009

Bonjour Pascal Magnifique photo de ce merle, dans mon jardin ils y en plusieurs viennent pour le pain qu'on y dépose, et pour boire a mon étang ou il y a les bulleurs a oxygène. Bonne APM

Écrit par : scorpion | 07/01/2009

Superbe texte Kikou mon ami pascal moi aussi je viens te souhaiter une très bonne année 2009 et la santé pour toute ta famille, as-tu pris ton cadeaux !!!! Je ne pense pas et pourtant j'en ai un pour toi. Bisous ainsi qu'à Laurence et tes enfants.

Écrit par : chana | 07/01/2009

Coucou, contente de ton retour...je ne sais pas siffler comme ce merle mais le coeur y est
bonne soirée

Écrit par : sylvie | 07/01/2009

*oo* Un blouson noir bien sympa !
Bisous, à bientôt :-)

Écrit par : Loo | 08/01/2009

coucou Pascal contente de te relire!
plus que...
merci pour le "bon anniversaire"
gros bisous

Écrit par : Macedoine/Animusiques | 08/01/2009

Les commentaires sont fermés.