25/01/2009

La sittelle torchepot

 Identification :
La sittelle torchepot est un oiseau trapu. Elle a les parties supérieures bleu-gris, et une queue courte. Les parties inférieures, menton et cou, sont blanches, devenant orangées sur le haut de la poitrine, les flancs, l'abdomen et les sous-caudales. Les ailes sont courtes et arrondies, et les rémiges sont plus foncées que le dos.
La tête bleu-gris est assez grosse, avec une ligne noire traversant l'oeil et finissant vers les scapulaires. Les joues sont blanches, ainsi que le menton et le devant du cou.
Le bec bleu-gris est long et pointu. Les yeux sont noirs. Les pattes et les doigts aux longues griffes noires sont brun orangé clair.

Les deux sexes sont semblables, avec le mâle légèrement plus grand.
Son chant est une lente série de sifflements perçants, parfois remplacée par un son répété rapide et excité.

PB162841


Habitat : La sittelle torchepot affectionne les bois de haute futaie, feuillus, mixtes et résineux. Mais on la rencontre aussi en abondance dans les parcs et les grands jardins.

Comportements : La sittelle torchepot est capable de parcourir les troncs d'arbres et les branches dans un sens ou dans l'autre,  même avec la tête en bas. Elle bouge obliquement, se suspendant grâce à la patte supérieure, et se propulsant avec l'autre. Elle n'utilise pas la queue comme les pics, mais ses longues griffes.
Pour se nourrir d'un gland ou d'une noisette, elle l'emporte sur une branche où elle la cale dans une crevasse de l'écorce, et elle la taillade pour l'ouvrir avec de vigoureux et bruyants coups de bec. Elle fréquente aussi les mangeoires où elle se montre très agressive, chassant les autres oiseaux. Elle est très active et agile. Elle sautille rapidement sur le sol.
Elle est souvent vue en couples ou seule. Elle dort dans un trou d'arbre ou de rocher.
La parade nuptiale démarre début mars.

Vol : La sittelle torchepot effectue des vols courts d'un arbre à l'autre.

Nidification : La sittelle torchepot niche dans des trous ou des crevasses, mais ne creuse pas elle-même. C'est souvent une ancienne loge de pic. Elle réduit l'entrée en construisant un dur mur de boue séchée autour du trou jusqu'à ce qu'il ait la bonne taille. Elle utilise aussi de la résine en tant que répulsif pour les prédateurs. L'intérieur  du trou est tapissé de morceaux de copeaux d'écorce, d'herbes, de poils et de plumes.
La femelle dépose 6 à 8 oeufs blancs, tachetés de brun. L'incubation dure environ 13 à 18 jours. Ils sont nourris par les deux parents, principalement avec des insectes. Ils quittent le nid au bout de 23 à 26 jours après la naissance.

Régime : La sittelle torchepot se nourrit d'insectes et d'araignées qu'elle trouve dans l'écorce des arbres. En hiver, elle se nourrit aussi de graines. Pour se nourrir, elle se rapproche souvent des habitations. Ses préférences vont surtout aux graines de tournesol : elle les prend une à une dans son bec, s'envole sur une branche, cale la graine sur un tronc, la décortique et avale le noyau, puis s'en va en chercher une autre.

 

Source d'information:  

http://www.oiseaux.net/oiseaux/sittelle.torchepot.html

06:00 Écrit par Pascal dans Animaux | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : animaux, oiseau, sittelle torchepot |  Facebook |

Commentaires

juste pour te faire : coucou coucou Bizz Marie

Écrit par : cheera marie | 25/01/2009

Il est tres beau cet oiseau
bon dimanche
à bientôt

Écrit par : sylvie | 25/01/2009

bonsoir Pascal de si jolis petits êtres si fragiles amagnifique
bisous à vous tous et a Anne si elle est là
bonne soirée

Écrit par : nays | 25/01/2009

Bonsoir Pascal... les oiseaux sont de petits êtres vraiment merveilleux qui nous enchantent avec leurs sifflements tellement mélodieux et dès le retour du printemps, c'est si agréable de se réveiller en les écoutant !
Je te remercie beaucoup pour ton passage chez moi, je suis désolé du retard pris à passer chez toi mais de petits soucis ne m'ont pas toujours permis de venir souvent sur mon ordi !
Je te promets de faire tout mon possible pour être présent en septembre prochain, j'aimerai tant également vous revoir tous !!
Avec toutes mes plus sincères Amitiés,
Jean-Paul.

Écrit par : Jean-Paul | 25/01/2009

Bonjour,
si j'adore le chant des oiseaux au jardin, j'en sais très peu sur eux
j'aime beaucoup me balader par ici
belle soirée, gros bisous et merci

Écrit par : Nanny | 25/01/2009

très beau ton blog Merci pour ta visite...cet oiseau est superbe.. joli décor... je te souahite une bonne soirée.. et sans doute à bientôt....

Écrit par : Bigornette | 26/01/2009

le cadrage un peu serré et qui manque d'espace, mais la capture est splendide, pas facile à prendre les oiseaux .. dans cette dimension :-)

Écrit par : 10Fraction | 27/01/2009

Justement Hier lorsque je suis allée chercher le courrier
dans le fortitia près de la maison un oiseau me
regardait... je me suis approchée et il ne bougeait pas
j'ai pensé qu'il avait une patte accrochée au filet
des cacahuètes mais non pas du tout... il était aussi
curieux que moi après être rentrée j'ai pris
mon appareil photo et je suis allée le photographier
et c'est le même oiseau moi qui pensais que c'était
un rouge gorge... me voici renseignée merci Pascal

Écrit par : Tchânou | 29/01/2009

bjrs bonjour se matin avant de prendre mon bus j'ai trouver un bébé settelle torchepot
il ne sait pas voler et a déja beaucoup de plume je le nourit au jaune d'euf avec un cur dent, et lui donne a boire au conte gouttes, il a pas peur au bout d'une heure il sauter sur mon épaule en piaulent il ma adopter , en se moment meme il dort sur mon épaule le probleme je ne sai pas quelle age il a , et je conte le relacher des qu'in volera :)

Écrit par : Anna | 27/05/2009

Comment soigner un bébe sittelle tombé du nid

Écrit par : DELAHAYE JACQUELINE | 27/06/2012

Les commentaires sont fermés.