29/06/2009

tanuki+ texte non a l'abandon Daniels Pascal

dyn006_original_400_265_gif_2634369_945c21ed7aea29672c757d6793ecd05a

 

 Je tournoyais sur moi-même

Tout mon corps frissonnait de bonheur

Toi mon maître mon ami tu prenais délicatement ma laisse

Le temps était merveilleux, il y avait un soleil radieux

Quelle joie immense de me promener avec toi mon maître, mon ami.

Regarde moi dans les yeux, je ne puis parler mais mon

regard te dit je t’aime, tu me connais tu sais que je suis sincère.

Comme d’habitude je profitais un maximum de ces rares instants de bonheur.

Mon museau fouinait partout à la recherche de mille et une odeurs, je sentais la tienne de loin celle que je préfère.

Je te sentais près de moi toi mon maître, mon ami.

Quelle chance de t’avoir auprès de moi, quel bonheur d’entendre les battements de ton cœur.

Il est vrai que quelques fois je devais supporter tes sautes d’humeur, il t’arrivait de crier sur moi pour rien, je ne comprenais pas et m’éloignais tout doucement.

Tes excès de colère je ne les jugeais pas

Normal tu es mon maître, mon ami

Mais quelle idée t’as pris de m’accrocher à cet arbre.

Sincèrement je pensais que tu allais revenir.

J’ai beaucoup tiré sur ma corde pour te rejoindre

Cela me faisait mal cela m’étranglais

Je me disais si tu m’aime autant que je t’aime tu serais super malheureux sans moi.

J’attendais impatiemment, je n’avais plus la force de tirer.

Cette corde trop serrée était même arrivée à me faire saigner.

 

Mais ou étais-tu ? toi, mon maître, mon ami

A force d’aboyer j’avais soif, ma gorge était sèche, la plaie de mon coup faisait mal, des insectes en plus venaient se coller dessus.

Voilà plusieurs heures que je me débattais : ‘ viens vite toi mon maître mon ami’.

C’était une question de vie ou de mort…

J’espérais qu’il ne te soit rien arrivé.

‘Comme tu me manques’.

Je me sentais faible, j’avais faim, bizarrement je ne sentais plus les insectes piquant dans ma plaie.

Mes yeux avaient dur à rester ouverts, mais je scrutais l’horizon dans ta direction.

A présent je ne sais plus garder les yeux ouvert, mes mon odorat fonctionne encore, je suis certain que tu vas venir toi mon maître, mon ami.

Je dois me faire une raison, tu ne reviendras pas, pourvu qu’il ne te soit rien arrivé.

Je sens la vie s’échapper de moi, et malgré tout je pense encore à toi.

Je veux que tu saches tu es mon maître mon ami

Je t’aime sois heureux

  

©Daniels P

 


dyn006_original_400_305_gif_2634369_7ab7d44869a4c3f51afcd852c166bf7c


dyn009_original_448_299_pjpeg_2520423_ab80c6b54320e12997efa464cfe9d13f


dyn008_original_800_160_gif_2628343_3264c9130802722676d12b30d86963fd

07:06 Écrit par Pascal dans Animaux | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

Commentaires

je sais que ce texte est dure mais il reflète bien la réalité et le calvaire de millier d'animaux cet été.

Écrit par : pascal | 29/06/2009

bonjour Oh là là que c'est triste est pourtant !!!!
ce ne sont pas des maîtres, ce ne sont que de lamentables personnes

bisous

Écrit par : corinne | 29/06/2009

Bonjour Pascal superbe texte et surtout de superbes pensées pour Rony!
Abandonner un animal c'est impardonnable !
il nous donne tellement d'amour sans calculer!
tout gros bisous ainsi qu'à la petite famille

Écrit par : Anne | 29/06/2009

l'aba&ndon! oui j'ai mis un texte sur le sujet aussi il y a peu. je vois ici, le ecntre de la SPA, mais qu'est ce qu'ils ont comme abandons! et on les regardait hier, pauvres bêtes, ce ne sont malheureusement pas les plus beaux, auront-ils une seconde chance?
bises Pascal, je reviens sur ton post précédent dont mon petit fils aime tant l'image:)!
bon aprem!

Écrit par : mimi | 29/06/2009

chaque année c'est pareil des animaux sont abandonnés
mon chat Vivaldi , je l'ai recueilli alors qu'il avait été abandonné dans une caisse en carton
gros bisous

Écrit par : Macedoine/Animusiques | 29/06/2009

C'est la periode où malheureusement les animaux sont livrés à eux même!!

bonne soirée à toi

Écrit par : Bruno | 29/06/2009

Malheureusement le temps des vacances ,c'est aussi le temps des abandons!!!
Il n'y a pas de mots pour qualifier cet acte
Bonne soirée
Bizzz

Écrit par : Arwen & Gioia et Les Artistochats | 29/06/2009

Tellement vrai Tu es le meilleur pour nous faire vivre des histoires.

Heureux de t'avoir comme ami.

Écrit par : Rony | 29/06/2009

Oui c'est tres dur à lire...comment peut on faire celà , c'est ignoble !!!
bisous Pascal

Écrit par : sylvie | 29/06/2009

L'horreur!!! Jamais je ne comprendrai comment on peut faire cela!!! C'est terrible d'abandonner son compagnon qui vous fait une confiance aveugle!!! Bisous Pascal et merci pour la sensibilisation!!!

Écrit par : libouton | 29/06/2009

bonjour Pascal j'ai a chaque fois le coeur qui fait mal

j'ai posté ta demande pour le petit garçon, j'espère qu'il trouvera
bisous à vous tous et très chouette photo de Stanley et Sean (j'espère que je ne me trompe pas)
et Rony il est super sa chienne a deux ans aujourd'hui
bisouss

Écrit par : nays | 30/06/2009

Malheureusement Malheureusemnt c' est la période des vacances ces jouets vivants vont devenir génants au moment du départ, certains vont se retrouver rangé au bord d' une route comme un sac poubelle abandonné aprés un pique-nique, afligeant et reflet d' une partie de la société celle qui est prête à écraser autrui pour avoir une place assise !

Écrit par : laurent | 03/07/2009

bonjour a tous j en ais encor les larmes au yeux les gens sont cruels, mois meme j ai recueillis plusieurs animaux sauvees du calvaire, du canard au cheval y a rien de plus beau de sauver une bete, elle vous redonne tout son amours et vous comprennes, et c est grace a eux que je suis sortis d une maladie ou j ai beaucoup soufert grace a leur joie leurs bettise leur attachement je vais mille fois mieut encor felicitation pour ces textes effectivement reels

Écrit par : jelsch katia | 15/10/2009

Les commentaires sont fermés.