07/10/2009

Merci de votre soutien

les frères

 

 

Mon but n’était pas de vous mettre en peine.

J’ai pris vos messages comme des « je t’aime »

Cela me fait un peu oublier cette méchanceté, cette jalousie entre certains blogueurs et certaines personnes ou familles, qui pour des futilités se disputent et se mangent entre elles.

Prenez des leçons, pensez à vos proches, rien n’est acquis : d’un jour à l’autre toute votre vie peut basculer.

Merci encore une fois pour vos commentaires.

Désolé de vous avoir certainement un peu fendu le cœur.

C’est le moment de prendre conscience, de savoir pardonner et de retrouver le respect envers autrui.

Je pense également aux Mamans et aux Papas qui oublient inconsciemment leurs enfants ou leur famille en entier, pour leur carrière, leurs copains ou par égoïsme.

«La vie est belle» est un exutoire : c’est la première fois que j’ouvre mon cœur au grand jour.

Oui , la vie n’est pas toujours rose, mais en y mettant du sien en respectant son prochain, en souriant plus souvent, en prenant du temps pour soi et les autres ….la vie peut prendre des couleurs.

Merci de votre soutien.

Je ne vais pas vous mentir et dire que je vais bien….

Simon ne souffre pas, il est tout simplement loin de nous (son petit Frère, sa Maman, son Papa), dans une clinique spécialisée qui s’occupe de cas comme lui.

Notre famille a vécu des choses atroces, 9 fois ,Simon (7ans) est passé par la petite porte.

Nous avons beaucoup de chance, il est toujours en vie.

J’imagine les parents tenant leur enfant dans la douleur et la souffrance.

J’imagine aussi les parents ayant perdu leur enfant.

Que doivent dire les milliers de Mamans n’ayant pas les moyens de nourrir ou de soigner leurs enfants ? (Afrique, Haïti, Ethiopie, Indonésie, Corée, même ici en Europe, Belgique….. )

Mais vos messages m’aident à prendre un autre chemin, celui de l’espoir.

Merci à tous de m’avoir lu et surtout de m’avoir entendu.

Je me sens un peu gêné, de vous avoir dévoilé cet extrait de vie privée.

Mais je dois aussi avouer que le fait d’avoir tout déballé m’a enlevé un poids qui était en train de m’étouffer.

Je ne vous souhaite que du bonheur.

Faites-moi plaisir, après ces quelques lignes, laissez parler votre cœur:

« Prenez l’être cher qui partage votre vie,

votre mari, votre épouse, votre ou vos enfant(s), et dites-lui l’importance qu’il ou elle a à vos yeux. »

(S’il n’est pas près de vous, appelez- le!)

N’oubliez jamais qu'en une fraction de seconde tout peut basculer!

Il vaut mieux se quitter avec un « je t’aime » qu’avec un reproche ou de la haine.

La vie est belle quand on voit l’essentiel

Bisous à tous

                            Lolo Simon Sean Pascal

 

                                           ©Daniels P

22:41 Écrit par Pascal dans pensée | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : vie, realite, espoir, fils, enfants, famille, tristesse, merci, amour |  Facebook |

Commentaires

que chacun t'entende! tu n'as pas à être gêné. les blogs ne sont pas réservés aux futilités sinon, à quoi bon? tu nous ouvres ton coeur. et chacun partage ta peine suivant ses possibilités ou s'en vont, çà aussi c'est dans la règle des choses.
j'espère, je trouverai même une prière s'il le faut pour çà, que là où il est ton petit Simon pourra être bien pris en charge et qu'il vive sa maladie au mieux. se séparer d'un enfant est terrible mais là, pour lui, c'est la bonne décision et il sait combien il est aimé ce petit bonhomme. les enfants sont courageux pour peu qu'ils se sentent entourés, aimés par leurs parents. et je sais à quel point vous êtes de bons parents.
je vous embrasse tous. très sincèrement et très amicalement!

Écrit par : mimi | 07/10/2009

je ne savais pas que les amis étaient là pour vous faire pleurer, tu as encore réussi a faire monter les larmes aux yeux avec ta prose, prose qui vient droit du coeur qui ne sort pas de ton cerveau (d'ailleurs en as tu un ?) (lol)
tu es un papa merveilleux et je sais que tu souffre énormément de cette situation, mais comme j'ai dis hier c'est aussi pour le bien de mon loulou Simon que cette situation s'est imposé.
Parfois dans la vie il faut mettre son coeur a nu, surtout quand cela fait mal comme ça et même toi l'homme qui écoute les autres qui essaye de vivre la vie en mode positif, le fait d'écrire ton ressentis , t'as libérer d'un poids, oui ton mal est là mais ton petit coeur a pu un peu se liberer et c'est bien, et puis toi le taiseux, celui qui garde le côté négatif pour lui sache que nous sommes là, à t'on écoute aussi.
Je sais te connaissant que tu n'est pas mis ce texte pour qu'on te plaigne, mais tout simplement pour partager un vécu, et pour libérer un petit coeur qui est rempli d'amour, d'amour pour un petit garçon qui un jour se rendra compte qu'il a un papa poule merveilleux mais je suis certaine qu'il le sait déjà. bizzzzzzzzzzz mon ami tu es qq de chouette ne l'oublie pas (petit ...)

Écrit par : cheera/marie | 08/10/2009

Cher Pascal Il est bon parfois de se soulager et de parler aussi de nos peines. Les blogs sont en partie là pour ça. Beaucoup te connaissent et t'apprécient et c'est honneur pour nous que de partager avec toi ces moments difficiles. Tu es courageux et tu passeras cette épreuve avec le soutien des tiens et le nôtre aussi :)

Écrit par : Manureva | 08/10/2009

Oui, tu nous arrache des larmes mais c'est simplement parce-que nous sommes des êtres humains dotés de sentiment. Des parents ou des grands-parents qui pourraient subir des situations aussi dramatiques. C'est vrai que la vie peut basculer rapidement et qu'il faut jouir de chaque instant sans se préoccuper de choses futiles (que l'on croit souvent importantes). Ce matin, au réveil, ma première pensée a été pour vous et, bien que je ne sois pas pratiquant, j'ai prié, à ma manière. Dieu puisse m'entendre.

Écrit par : Marcel et Linda | 08/10/2009

Merci!! Merci à toi pour ton partage!On est là aussi pour les moments dificiles et je suis contente que le fait d'avoir pu ouvrir ton coeur sur ton blog t'a soulagé d'un poids et je te comprends. On te soutiens toi et ta petite famille. Saches que chaque fois que je viens sur ton blog , on sent combien tu aimes et combien tu es proche de ta famille et que tu donnes tout ce que tu peux aux autres . A toi mlaintenant de recevoir notre amitié sincère. C'est une véritable leçon d'amour que tu nous fait partager!!voir son enfant malade est quelque chose d'insuportable .Saches que je suis de tout coeur avec vous et je viendrai prendre des nouvelles tous les jours. Je vous embrasse tous les quatre très fort.

Écrit par : libouton | 08/10/2009

Bonjour Pascal, Quel beau texte d'amour tu nous fais partager, j'admire ton courage, m.... j'en ai la larme à l'oeil. Plein de bonnes choses à vous tous et à ton petit bonhomme. Amitiés Pascal, à bientôt.

Écrit par : tede | 08/10/2009

Bonjour mon petit frère de coeur encore une fois comment ne pas avoir les larmes au yeux tu sais à quel point fred et moi nous vous aimons et que nos pious pious nous les aimons du plus profond de notre coeur ! (parce que...tu sais le pourquoi)
alors bien sûr que si votre coeur saigne le nôtre saigne aussi !
nous vous aimons du plus profond de nous-même ! et à ne jamais en douter surtout
bisous tout gros bisous et tu verras ...tout s'arrangera

Écrit par : Anne | 08/10/2009

Bonjour Pascal, bjr à vous tous
personnellement je suis touchée de cette marque de confiance que tu témoignes envers tous tes amis
La vie est très souvent injuste et certains en souffrent beaucoup plus.
Je vois juste dans ces mots, l'amour, tout l'amour d'un papa, d'une famille
gros bisous à vous tous

Écrit par : nanny | 08/10/2009

Pascal on t'aime tu sais Pascal et quand nos ami(es) même virtuel pour moi ça change rien bien on a mal aussi, on aimerait tant qu'il n'y ai que bonheur
tu es un papa formidable Pascal
un gros bisous non plus qu'un bien sûr
xxxxxxxxxxxxxxx

Écrit par : nays | 08/10/2009

Merçi Je lis ton blog tous chaque fois que j'ouvre mon ordinateur et lire toutes les belles choses que tu écris m'ont aidée ces dernières semaines .J'avais besoin de ça .Je suis de tout coeur avec vous et je comprends votre peine.
gros bisous
Marraine Denise

Écrit par : Denise | 08/10/2009

coucou Pascal! un texte et une photo qui font du bien!
merci de ce que tu apportes à chacun de nous
gros bisous chez toi

Écrit par : Macedoine/Animusiques | 08/10/2009

Bonjour Pascal Je ne savais pas que ton petit garçon est malade , mais parfois quand c'est trop lourd a porter il vaut mieux en parler, nous sommes de tout coeur avec toi et ta famille. Un enfant se bat jusqu'au bout et j'espère qu'il ira mieux bientôt. Ne perdez pas l'espoir d'une guerison.
Bon courage à tous ...
Bisous...(au petit malade)
Nadine Het Witte Elfenheksje

Écrit par : nadine | 09/10/2009

Mes pensées t'accompagnent.... Gros bisous à toi mon ami. Je suis avec vous (toi, Lolo, le petit râleur et Simon) de tout mon coeur

Écrit par : Lapinou | 09/10/2009

Bonsoir mon Pascal Comme tu le dis on ne devrait jamais se plaindre, faut-il connaître la rude épreuve que vous traversez Lola et toi pour faire la part des choses et relativiser les choses insignifiantes de la vie, nous penssons Jeanine et moi beaucoup à Simon et cette chaîne de solidarité unissant nos bonnes pensées feront que demain ne sera plus qu'un mauvais souvenir, nous demandons que Simon vous revienne en bonne santé, que nous puissions passer de bons moments ensemble. Nous sommes avec vous mon Pascal, Jeanine et moi vous embrassons affectueusement et surtout le moral, ne penser qu'à sa guérison et son retour, mais ça je sais que vous vous y employer totalement.

Écrit par : Michel | 09/10/2009

BRAVO BRAVO MILLE BRAVOS Pour votre courage et votre respect envers les autres.

Écrit par : ;o) | 12/10/2009

tu as vu sur toutsurles ? Ne fais pas attention aux gens méchants
je connais ta vraie valeur.
D'ailleurs s'ils auraient pris la peine de te lire ,ils ont auraient compris.
Courage Pascal

Il en faudrait + des comme toi

Écrit par : :o) | 13/10/2009

Les commentaires sont fermés.