17/10/2012

Victor Hugo

 

Victor Hugo


Victor Hugo est l'un des  plus grands poètes et écrivains de tous  les temps. Il est né à Besançon,  France, de parents athées, mais lui-même  ne le fut pas. Bien que vivement  opposé aux religions et aux clergés  tous azimuts, il fut déiste, tout comme  Voltaire. Il croyait en un dieu universel,  mais il rejetait comme sources d’intolérance  et d’injustice toutes les religions. Il  fut l’un des plus grands humanistes  de l’histoire.

Fils d’un père aristocrate,  qui fut général des armées de Napoléon,  Victor Hugo fit ses études au célèbre  lycée Louis Le Grand, à Paris, où  il fut un élève aussi brillant que  précoce. Dès 1816, à l’âge de 14  ans, il avait affirmé sa vocation littéraire : "Je veux être Chateaubriand ou  rien!"  Durant toute sa vie il  défendit les causes de la justice, de  la liberté et des droits de l’homme.

Ce diaporama ne présente pas  une biographie de Victor Hugo, mais il  le fait plutôt apparaître à travers  certains extraits particulièrement significatifs  de ses écrits. Il s’agit en somme  de Victor Hugo par Victor Hugo.

Pourquoi n’avons-nous pas des racines  au lieu des pieds puisque nous sommes  fixés comme de misérables plantes à  un point que nous ne pouvons quitter? 

Enfer chrétien fait de feu; enfer païen  fait également de feu; enfer mahométan  fait de feu; enfer hindou fait de  flammes. A en croire les religions, Dieu  est né rôtisseur.

Ne soyons plus anglais ni  français ni allemands. Soyons européens.  Mais non; ne soyons plus européens; soyons  des hommes. Soyons l'humanité. Il nous  restera à abdiquer un dernier égoïsme: la patrie.

A regarder évoluer l’humanité, je veux  bien croire que Dieu est l'auteur de  la pièce, mais Satan est le directeur  du théâtre.

Historiquement les prêtres sont haïssables,  mais socialement ils sont nécessaires.

La religion n'est autre chose qu’une  ombre portée de l'univers sur l'intelligence  des hommes.

La haine, c'est l'hiver qui s’empare  du cœur. 

Le plus grand ennui, c'est d'exister  sans vivre. 

Les grands hommes font leur propre piédestal,  mais l'avenir se charge de la statue. 

Une maison heureuse, comme l'homme, peut  devenir un cadavre. Il suffit que la  superstition s’y installe et la tue. 

Avez-vous déjà remarqué que mûrir et  mourir sont presque le même mot. 

La nuit, on pense mieux car la  tête est moins pleine de bruit. 

Plus j'observe la magnificence et la  perfection de l'univers, plus je me convainc  que tout cela ne peut-être le simple  fruit du hasard.

Le soldat et le prêtre sont  les pires ennemis de l’humanité, car

si le soldat tue, le prêtre  ment.

Je ne puis regarder une feuille d'arbre  sans me sentir écrasé par la perfection  de l'univers.  

 

 

Un homme n'est grand que lorsqu'il ne  tient sa grandeur ni de l'obéissance  ni du commandement. 

Il est bon d'être ancien, mais il  est mauvais d'être vieux. 

La joie que nous inspirons a ceci  de charmant que, loin de s'affaiblir comme  tout reflet, elle nous devient plus rayonnante. 

Si vous ne sentez pas que la chose  que vous avez donnée vous manque, c’est  que vous n'avez rien donné. On ne  donne vraiment que ce dont on se  prive. 

De nos jours, la France souffre  terriblement de l’absence d’hommes à la  dimension d’HUGO …

C’est vraiment très triste   et combien regrettable …

 

Ma France – Jean Ferrat

15:08 Écrit par Pascal dans Animaux, mes photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.