09/11/2012

joli texte


« Donne à l'idiot mille intelligences, et c'est la tienne qu'il voudra »,
dit le proverbe arabe.
Nous commençons à planter le jardin de notre vie et,
regardant à côté, nous voyons que le voisin est là, à épier.
Il est incapable de faire quoi que ce soit, mais
il se plaît à se mêler de la façon dont nous semons nos actions,
plantons nos pensées, arrosons nos conquêtes.
Si nous prêtons attention à ce qu'il raconte,
nous finissons par travailler pour lui,
et le jardin de notre vie sera une idée du voisin.
Nous en oublierons la terre cultivée avec tant de sueur,
fertilisée par tant de bénédictions.
Nous oublierons que chaque centimètre de terre a ses mystères,
que seule la main patiente du jardinier peut déchiffrer.
Nous cesserons d'être attentifs au soleil,
la pluie et aux saisons - pour nous concentrer uniquement
sur cette tête qui nous épie par-dessus la clôture.
L'idiot qui adore se mêler de notre jardin
ne soigne jamais ses plantes.

Paulho Coelho

23:45 Écrit par Pascal dans Animaux, blog, mes photos, pensée | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.